La retraite en rase campagne !

By: Jérémy CADART

Comme de nombreux Ronchinois, avec des millions de français, nous sommes mobilisés dans la grève interprofessionnelle, contre la réforme des retraites du gouvernement injuste socialement et incomprise dans ses modalités d’application .

La défiance et le rejet de ce projet de réforme sont fondés sur plusieurs causes :

  • La dégradation du pouvoir d’achat, depuis deux ans, des retraités actuels par l’augmentation de la CSG et la non-indexation des pensions
  • La mise à l’écart des corps intermédiaires ( syndicats-élus locaux) considérés comme quantités négligeables par le pouvoir central
  • Une politique fiscale faisant des cadeaux aux plus riches au détriment de tous les autres .

L’idée de l’universalité d’un système de retraite par répartition n’est pas fausse si elle repose sur l’équité sociale, la protection des plus vulnérables, la reconnaissance des métiers pénibles, la défense de l’intérêt général . Le flou permanent entretenu sur l’âge de départ, la génération concernée, la durée de cotisation, la valeur et la consolidation du point d’indice n’ont fait que renforcer la suspicion générale.

Les annonces d’Edouard Philippe , le 11 décembre, ont poussé l’ensemble des syndicats à un rejet de ce projet, puisqu’en créant un âge pivot à 64 ans, s’appliquant dès 2022, il a révélé la véritable nature du projet, faire des économies sur le dos des classes moyennes et populaires tout en privant les travailleurs d’un temps de retraite mérité et en bonne santé .

A Ronchin, notre vision est tout autre. Nous avons toujours travaillé et nous continuerons, à proposer des services publics de qualité tout en préservant le pouvoir d’achat de tous les Ronchinois. C’est notamment le cas pour nos retraités, auxquels nous assurons de nombreux services d’aides à la personne à une tarification solidaire mais aussi de nombreuses activités car l’épanouissement de chacun, qu’importe ses moyens, est primordial. En témoigne la reconnaissance de nos aînés lors des récentes distribution des colis de Noël. Ce sont peut être des petites choses pour notre gouvernement, mais elles sont centrales pour nous.

Cette liste est loin d’être exhaustive et dans un pays de plus en plus fracturé, par la volonté manifeste d’opposer les français entre eux, chacun doit agir, à son niveau, pour combattre cette réforme et retrouver de la sérénité et de la cohésion dans des rapports sociaux plus en phase avec nos valeurs républicaines .

 

 

Poursuivez votre lecture avec…